« Sultry », d’Anastasia Beverly Hills : une indispensable !

Anastasia Beverly Hills est l’une des marques qui a littéralement explosé en popularité ces dernières années grâce à des produits toujours plus qualitatifs. J’ai pour ma part découvert la marque avec ses produits sourcils dont je vous parlais ici, qui sont d’ailleurs toujours aujourd’hui des indispensables au quotidien, mais les rouges à lèvres et les palettes ont également contribué à populariser la marque.

C’est d’ailleurs de l’une d’entre elles dont nous allons parler aujourd’hui, et plus précisément de la Sultry, sortie en octobre 2018 chez Sephora France. À cette période, la Modern Renaissance avait déjà vue le jour, suivie de près par la Subculture et la Soft Glam qui, bien que très belles, ne m’ont jamais complètement plus au point de craquer pour elles. Je vous l’avoue, la Norvina m’a longuement fait hésiter, mais là encore, il me manquait un je-ne-sais-quoi qui me laissait le doute sur ma capacité à rentabiliser la palette sur le long terme.

Et puis la Sultry est arrivée, et celle-ci elle m’a tout de suite tapée dans l’oeil. Je l’utilise depuis trois mois maintenant et il était inconcevable pour moi de ne pas vous en parler en détail dans un article qui lui est dédié.

Palette Sultry d'Anastasia Beverly Hills (1).JPG

Packaging : 

Qu’on se le dise, le packaging est une pure tuerie ! Exit les palettes en velours, place à un emballage cartonné toujours aussi solide, mais bien moins salissant que ses consœurs. Celui-ci est entièrement revêtu de paillettes, mais heureusement elles ne chutent pas et ne laisse pas de résidus sur les mains lorsque l’on prend la palette. À l’intérieur, on retrouve un miroir suffisamment grand pour se maquiller avec ainsi qu’un pinceau double-embout de très bonne qualité avec un côté plat et un côté estompeur.

Palette Sultry d'Anastasia Beverly Hills (8)

Teintes et swatchs :

On retrouve à l’intérieur 7 teintes métalliques et 7 teintes mates avec une harmonie globalement plutôt froide, avec quelques exceptions de tons plus chaud tout de même, avec les fards Birch et Teak notamment.

À titre indicatif, les fards font 0,83 g chacun et la palette est également cruelty free !

De haut en bas : FRESH (beige mat), PEARL (beige métallique), STEAMPUNK (bronze doré métallique), CINDER (taupe métallique), TWIG (marron clair froid mat) et TEAK (marron chaud métallique).

De haut en bas : ROSE QUARTZ (rose gold), EMBER (marron légèrement doré), DYSTOPIAN (marron froid) et CYBORG (gris perlé métallique).

De haut en bas : BLOOM (corail rosé vibrant), BIRCH (caramel), SLATE (gris mat) et NOIR (noir mat).

Application, tenue :

Les fards se travaillent facilement entre eux et ont une pigmentation intense. Les mats se dégradent simplement sans faire de taches et les irisés révèlent toute leur splendeur lorsqu’ils sont posés au doigt.

Certains fards sont plus poudreux que d’autres, il faut donc y aller doucement et prendre de la matière petit à petit. Ici, nul besoin de tourner le pinceau dans le fard pour avoir de la couleur (et donc d’accentuer l’effet poudreux), il suffit de tapoter légèrement et on obtient une pigmentation amplement suffisante sans prendre le risque d’avoir des chutes.

Maquillage avec Sultry d'Anastasia Beverly Hills.JPG

La possibilité de maquillage est immense avec la Sultry,mais pour illustrer cet article j’ai choisi de réaliser un smokey simple à réaliser. J’ai appliqué la teinte Slate en creux de paupière, que j’ai ensuite dégradé avec Twig. J’ai utilisé Pearl en coin interne, Cyborg sur le milieu de la paupière et Dystopian sur le coin externe en dégradant les trois couleurs entre elles.

Palette Sultry d'Anastasia Beverly Hills (5)

La Sultry d’Anastasia Beverly Hills, on achète ?

Clairement, OUI OUI et OUI ! Elle est à mes yeux la digne descendante de la Naked 2 d’Urban Decay, dont je le suis servie tant d’années. C’est une palette à tout faire qui contient chacun des fards qu’il faut absolument avoir dans sa collection : un beige mat, un irisé, un noir, un marron chaud, un froid… ce sont personnellement des fards qu’il me faut lorsque je pars en voyage avec un nombre de teintes réduites. La pigmentation est dingue, les fards sont simples à travailler et ils ne perdent pas en intensité une fois dégradé sur la paupière.

J’ai mis du temps avant de me mettre aux palettes Anastasia Beverly Hills, mais maintenant que j’en ai découverte une je suis un peu plus curieuse de tester les prochaines à venir. Et puis, sait-on jamais, peut être me viendra aussi l’envie de tester celles qui sont déjà commercialisées et qui ne m’attiraient pas plus que ça jusqu’à maintenant ?

Dites-moi en commentaire quel est votre palette préféré de la marque, ça me donnera peut-être envie de l’ajouter à ma collection !


Où l’acheter ?

Palette Sultry d’Anastasia Beverly Hills (49,50€)


 

Signature blog

Un commentaire sur « « Sultry », d’Anastasia Beverly Hills : une indispensable ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s