« Riviera » d’Anastasia Beverly Hills, la palette de l’été !

(Pardonnez mon retard. Suite à un malheureux événement, j’ai été pendant plus d’un mois dans l’incapacité de poster quoi que ce soit. Pour être franche, je n’avais absolument pas la tête à faire des photos ou encore écrire un article. Je n’en ai parlé nulle part sur les réseaux sociaux, simplement car la nouvelle est encore difficile à accepter et je me refuse à la mettre par écrit. Pourtant, la vie doit continuer et je dois donc poursuivre les activités qui me plaisent et qui me permettront de m’aérer l’esprit. Ce blog fait partit de ces activités qui me font du bien, c’est pourquoi j’ai décidé de revenir aujourd’hui. Merci pour votre compréhension.)

Je vous ai déjà parlé d’une palette signée Anastasia Beverly Hills il y a peu, la Sultry (que vous pouvez retrouver ici), mais la Riviera vient tout juste de sortir et il me tardait de vous en parler également. Les premiers visuels fournis par la marque m’avaient beaucoup plus, cependant j’hésitais tout de même beaucoup à me la procurer, pensant que je n’arriverais pas à rentabiliser la palette tellement les teintes sont colorées.

Malgré tout, je ne suis pas parvenue à me convaincre de ne pas me laisser tenter. Petit à petit, j’ai commencé à imaginer plusieurs looks avec et je me suis rendue compte que certaines teintes, couplées à d’autres, pouvaient tout à fait se porter au quotidien. À vrai dire, je n’avais aucune palette aussi colorée et Anastasia Beverly Hills me semblait être une marque de choix pour une première palette de ce genre.

Packaging : 

Cette fois encore le packaging me séduit complètement ! La texture est en tissu, semblable à du jean au toucher, avec des écritures en doré sur un fond de marinière. Pour ma part, je trouve que le packaging reflète à merveille l’ambiance des teintes de la palette : estivale, mais tout de même quelque chose de chic.

Comme pour la Sultry, la Riviera est également munie d’un pinceau double-embout avec un côté plat et un côté estompeur.

Palette Riviera d'Anastasia Beverly Hills (4)

Teintes et swatchs :

Les 14 nuances de la palette sont toutes inédites, il y a au total 8 fards mattes et 6 fards métalliques. Visuellement les teintes sont bien réparties, on s’y retrouve facilement. L’harmonie est assez neon avec quelques teintes plutôt neutre comme Yacht, Estate ou encore Palm.

Petite remarque, ici les fards font 0,73 g chacun, contre 0,83 g pour la Sultry, pourtant la palette se trouve être vendue 1€ plus cher… Pas top pour le grammage, en revanche la palette est tout de même toujours cruelty free.

De gauche à droite : SAILS (blanc matte), et ESTATE (pêche matte).

De gauche à droite : YACHT (marron métallique), CABANA (jaune moutarde matte), SEYCHELLES (turquoise métallique), et COASTLINE (pêche orangé matte).

De gauche à droite : PALERMO (rose métallique), BAHAMAS (rose neon matte), SEASIDE (gris métallique), et MONTE CARLO (corail matte).

De gauche à droite : INHERITANCE (doré métallique), CANNES (violet matte), MEDITERRANEAN (bleu jean métallique), et PALM (marron matte).

Ci-dessous les teintes en prise de vue rapprochée (cliquez pour zoomer) :

Application, tenue :

Les fards Anastasia Beverly Hills sont vraiment d’une pigmentation folle ! Du côté des mats, si certains fards comme Sails ou Estate sont un peu plus secs que d’autres, on a aussi du très pigmenté avec notamment Bahamas et Cannes. Les fards métalliques sont quant à eux presque crémeux et leur pigmentation surpasse toutes mes espérances. Leurs reflets sont sublimes et l’intensité est toujours la même au fil de la journée. Tous les fards se mélangent bien entre eux, ils se travaillent facilement et s’estompent sans difficulté sans pour autant diminuer la pigmentation.

1 Palette, 3 looks :

Contrairement à ce que je pensais au début, cette palette permet une grande variété de looks allant du plus naturel au plus coloré. Voici trois looks différents pour illustrer mes propos :

Pour ce premier look très simple à réaliser, j’ai utilisé Mediterranean dans le creux de paupière et le coin externe puis Seychelles sur la paupière mobile en réalisant un semi-cut crease. Pour le ras de cil, j’ai dégradé les deux teintes ensemble en appliquant tout d’abord Seychelles en coin interne puis Mediterranean en externe.

Pour ce second look, j’ai tout d’abord appliqué le fard Coastline en creux de paupière afin de créer une base qui me permettrait de dégrader le fard suivant plus facilement. En effet, j’ai voulu me risquer à utiliser la teinte qui me faisait le plus peur dans la palette : Bahamas. Je l’ai donc appliqué en creux de paupière, de manière plus ciblée afin de ne pas recouvrir le premier fard. J’ai dégradé le tout avec Monte Carlo en coin interne pour éclaircir. Au niveau de la paupière mobile, j’ai une fois de plus réalisé un cut crease à l’aide du fard Yacht sur les 3/4 de la paupière, puis Palm en coin externe pour intensifier.

Pour ce troisième makeup j’ai réalisé quelque chose de plus diffus avec des teintes plus portable au quotidien pour celles qui n’osent pas encore la couleur. J’ai commencé par appliquer le fard Coastline dans le creux de paupière en estompant les bords avec Estate. J’ai ensuite appliqué Inheritance sur toute la paupière mobile, puis je lui ai superposé Yacht au coin externe et Estate au coin interne.

Faut-il se laisser tenter par la Riviera ?

Voilà des jours que je m’amuse avec, j’expérimente de nouvelles techniques, de nouvelles associations de couleurs… Et je n’ai qu’une chose à dire : laissez-vous tenter ! Je ne suis pas une franche adepte de la couleur à la base, pourtant cette palette m’a séduite et me donne désormais envie d’oser la couleur.

Connaissant désormais la qualité des fards ABH, j’angoissais déjà à l’avance de devoir travailler un rose neon hyper pigmenté, mais les fards de la marque se travaillent bien et je n’ai eu aucun souci de tâche à déplorer. Certains fards métalliques peuvent être un peu poudreux, mais pas plus que les autres palettes de la marque ou d’autres présentes sur le marché.

Si vous ne souhaitez pas porter de teintes aussi colorées, ce n’est évidemment pas une palette que je vous recommande, en revanche si vous voulez tenter l’aventure je vous la conseille à 1000 % !

J’ai mis pas mal de temps à tester les palettes Anastasia Beverly Hills, mais désormais, après testé la Sultry en plus de celle-ci, j’attends les prochaines sorties avec impatience !

Palette Riviera d'Anastasia Beverly Hills (2)


Où la shopper ?

Palette Riviera d’Anastasia Beverly Hills (50€)


Signature blog

2 commentaires sur « « Riviera » d’Anastasia Beverly Hills, la palette de l’été ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s