Que vaut la Palette Sunrise de Natasha Denona ?

Bonjour par ici ! Avant toute chose, je voulais m’exprimer sur mon absence qui dure depuis plusieurs mois maintenant sur le blog. J’ai longuement hésité, mais je me suis dit que pour celles et ceux n’ayant pas vu la story Instagram où j’en parle, il serait normal d’aborder très rapidement le sujet.

Il y a plus d’un an maintenant, j’avais été à la suite d’un décès dans ma famille proche dans l’incapacité d’écrire quoi que ce soit. J’ai repris mon activité très tôt, beaucoup trop d’ailleurs, et finalement j’ai fini par déserter une fois de plus pour prendre du temps, beaucoup de temps, pour moi.

Voilà depuis un moment maintenant que je repense sérieusement à reprendre le blog, car ce dernier me manque vraiment. Je vais donc doucement reprendre mon activité, sans me forcer à produire de la quantité. Merci pour votre patience et vos messages suite à ma story.

Séparation

Les beaux jours sont revenus depuis quelque temps, et même si nous ne pouvons pas encore en profiter pleinement, quoi de mieux pour relancer le blog qu’une palette aux tons ensoleillés ? Il s’agit aujourd’hui de la palette Sunrise de Natasha Denona.

Cette marque avait énormément fait parler d’elle à sa sortie en France à cause du prix des palettes relativement élevé. Sachez que pour obtenir la plus chère d’entre-elles il vous faudra débourser pas moins de 210 € ! Le prix est tantôt décrié, tantôt défendu en prétextant le grammage des fards assez élevé. En effet, la fameuse palette à 210€ contient 28 fards de 2,5 g, ce qui est plutôt conséquent comparé à une palette Anastasia Beverly Hills qui en contient 14 de 0,83 g. Effectivement, après un rapide calcul, on se rend compte que c’est bien plus avantageux du côté de Natasha Denona, même si ça fait une sacré somme à dépenser d’un seul coup.

Cependant, soyons honnêtes, on ne vient jamais complètement à bout de nos palettes au grammage « classique », sauf si on n’en possède que quelques-unes. Alors cet argument concernant le grammage élevé est-il réellement valable ? Chacun aura un avis différent sur la question…

Pour moi, il était absolument inconcevable d’investir cette somme dans une palette dont je n’ai jamais encore pu tester l’efficacité des fards. Je ne suis pas la seule dans ce cas et ça la marque l’a bien compris, c’est pourquoi ils ont sorti des palettes moins chères, comme la Sunrise dont nous allons parler aujourd’hui, et la Love Palette plus récemment.

Ces dernières coûtent 69€ et contiennent 15 fards d’1,2 g chacun. À titre indicatif, après un rapide calcul je me suis rendu compte que le rapport prix/quantité est finalement moins intéressant dans celles-ci que dans les grandes (18 g pour 69€ pour les petites contre 70 g de fard pour 210 € dans les grandes).

Malgré tout, je trouve que c’est une très bonne alternative pour celles et ceux pour qui ce grammage est suffisant et souhaitent tester la marque à un prix nettement inférieur à celui des palettes d’origine. 

Packaging :

Palette Sunrise de Natasha Denona (1)

Passons maintenant au sujet principal de cet article : la palette Sunrise !

Elle se présente dans un boitier compact en plastique effet métal sur le dessus, avec un toucher plutôt « gomme » à l’arrière. Si cette texture est agréable pour la prise en main de la palette, la partie métallique du devant n’est cependant pas idéale. En effet, je l’avais emportée avec moi pendant des vacances l’année dernière et elle s’était rayée et avait perdu de la peinture au contact de mes autres produits. Je la transporte désormais en dehors de ma trousse de toilette, mais c’est déjà trop tard et c’est bien dommage pour une palette d’un tel prix.

Pour celles et ceux qui le souhaitent, vous pouvez également retirer les fards du boitier grâce aux petits trous présents à l’arrière et les mettre dans une palette plus grande.

Teintes et swatchs :

Palette Sunrise de Natasha Denona (3)

Contrairement à la Sunset Palette, une autre palette de la marque inspirée du coucher de soleil, la Sunrise est, elle, inspirée par le lever du soleil. Les teintes sont chaudes et majoritairement jaune, orangées et roses. On y retrouve du mat, du métallique et du duo-chrome. Côté intensité on a un peu de tout également, des teintes medium, de transition et même des teintes d’intensité. Lorsque la Sunrise avait été annoncée, l’harmonie m’a directement tapée dans l’oeil et une fois la palette entre les mains je n’ai pas été déçue !

Palette Sunrise de Natasha Denona Swatchs (1)Palette Sunrise de Natasha Denona teintes (1)

De gauche à droite : POPPY (rose soutenu métallique), CITRINE (jaune pâle mat), PHLOX (rouge cuivré métallique), AWAKENING (rose gold duo-chrome), et LAUREL (beige doré métallique très lumineux)

Palette Sunrise de Natasha Denona Swatchs (2)Palette Sunrise de Natasha Denona teintes (2)

De gauche à droite : ASTER (lilas duo-chrome avec reflets argentés), GLORY (fushia mat), AZALEA (orange brique avec une pointe de rouge métallique), MORGAN (corail saumon mat) et AGATE (doré métallique lumineux avec une touche de jaune)

Palette Sunrise de Natasha Denona Swatchs (3)Palette Sunrise de Natasha Denona teintes (3)

De gauche à droite : CLOVE (marron mat avec une touche de prune), CARNELIAN (jaune mat très vif), JASPER (orange brique mat), MORNING (jaune très pâle mat) et DAY SPRING (bronze métallique)

Voici les fards en prise de vue rapprochée (cliquez pour zoomer) :

Application, tenue :

Les fards sont tous extrêmement pigmentés, même les mats, et se travaillent très bien en dégradé, en aplat et même en superposition. Le duo Glory + Aster est par ailleurs l’une de mes combinaisons favorites.

Attention cependant aux chutes, je les aie trouvés extrêmement poudreux contrairement à d’autres fards pigmenté d’autres marques. Si vous poudrez bien votre teint vous n’aurez pas de problème, un seul coup de pinceau suffit à les retirer, mais si vous avez pour habitude de ne pas appliquer de poudre je vous recommande de faire votre teint après vos yeux.

Côté tenue je n’ai rien à redire, ils ne migrent pas (avec ma base P. Louise) et la couleur ne ternit pas au fil de la journée.

1 Palette, 3 looks :

Voici trois exemples de looks à réaliser avec la palette, il existe tellement de possibilités qu’il m’a été difficile de choisir les teintes à mettre en avant dans cette revue.

LOOK N°1 :

Mon look favori des trois, qui n’est pas tellement difficile à réaliser.

  • Les fards Carnelian et Jasper en creux de paupière, dégradé avec Morning.
  • J’ai reporté les trois mêmes teintes en ras de cil inférieur.
  • Dayspring sur toute la paupière mobile après l’avoir nettoyée avec ma base P.Louise.
  • Liner Fenty en teinte Papaya Mama pour réaliser le tracé.
  • Mélange d’un crayon orange et d’un marron de chez Colourpop pour la muqueuse inférieure. Puis mascara BadGAL Bang! de Benefit.

LOOK N°2 :

Deuxième look, dans les tons roses cette fois-ci.

  • Glory en creux de paupière, dégradé avec Morgan.
  • Même chose en ras de cil inférieur.
  • Toujours le fard Glory mais cette fois en coin externe de la paupière mobile pour rejoindre le creux de paupière. Aster sur le reste de la paupière mobile, et Laurel en coin interne.
  • Crayon violet en muqueuse inférieure et supérieure, il s’agit de la teinte Piggy Bank de Colourpop. Mascara BadGAL Bang! de Benefit pour finir.

LOOK N°3 :

Pour ce dernier look je n’ai pas pu m’empêcher de reproduire un lever de soleil. C’est un look essentiellement mat mais vous pouvez l’adapter avec des fards plus lumineux.

  • Dégradé successif de trois fards : Citrine, Jasper, et Clove dans le creux de paupière et la paupière mobile.
  • Estomper les bords dans le creux avec Morning dans la première moitiée, et Morgan dans la deuxième moitié.
  • Report des mêmes couleurs en ras de cil inférieur.
  • Agate en coin interne pour apporter une touche lumineuse.
  • Crayon noir en muqueuse supérieure (Swerve de Colourpop) et orange en muqueuse inférieure (Puppy de Colourpop). Liner fait avec le Ink Liner de NYX, et mascara BadGAL Bang! de Benefit.

Sunrise, la palette parfaite pour l’été ?

Clairement : OUI ! L’harmonie est parfaite pour la saison et les différentes intensités de la palette permettent de l’utiliser seule sans avoir à prendre d’autres teintes lorsque l’on part en voyage. Les fards se travaillent vraiment très bien, je n’ai rien à redire dessus hormis le fait qu’ils soient poudreux, mais personnellement ça ne me dérange pas tant que ça.

Je suis agréablement surprise par la qualité des fards et je suis contente d’avoir pu les tester avec une palette moins chère que les grandes. Je suis d’accord, 69€ ça reste tout de même un budget, mais bien moindre comparé aux premières palettes de la marque. Pour information, à l’heure où j’écris cet article les codes promo Sephora fonctionnent sur la marque. Avec un -25% on s’en sort pour une cinquantaine d’euros, ce qui nous rapproche du prix de vente moyen des palettes du moment.

Si vous hésitiez à tester les fards Natasha Denona, après avoir testé celle-ci je ne peux que vous y encourager !


Où la shopper ?

Palette Sunrise de Natasha Denona (69€ / 15 fards d’1,2 g.)


Signature blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s